Chapes

Traditionnelles et industrielles.

Chapes traditionnelles

Une chape est une couche superficielle, composée de mortier à base de ciment, de sable, d’eau et parfois d’adjuvants. Elle recouvre les sols. Elle donne une parfaite planéité à la surface du sol tout en le mettant à niveau. Elle est généralement de minimum 5 cm Le mortier est préparé dans une pompe à chape ou un camion à chape puis posé manuellement et tiré à la règle.

Chapes industrielles

Le sol industriel est à base de ciment en deux couches avec une couche d’usure. La couche d’usure ou de finition est composée de ciment, pigmenté ou non, et du quartz pour une proportion de 7 kg de ciment pour 10 kg de quartz par m² de surface.

Cette chape est souvent utilisée pour les locaux techniques mais peut-être également utilisée dans des endroits ou une dalle de béton serait trop lourde.

Le polissage est effectué à l’aide d’un hélicoptère ou manuellement pour de petite surface ou des petits coins, après avoir saupoudré de quartz et de ciment la surface. L’application d’un éventuel coloris est également effectuée au moment du polissage. Le travail de finition est similaire au béton poli.

Il y a différents types de chape :

Chape adhérente
Chape à base de ciment utilisée fréquemment dans les caves, buanderie, garage, balcon et terrasse. ce type de chape repose directement sur le support.

Chape flottante
Chape posée sur une isolation acoustique ou thermique ou isolation polyuréthane projetée. Utilisation de fibres ou de treillis pour renforcer et éviter les microfissures.

Chape sur chauffage au sol
Chape qui enrobe les tuyauteries du chauffage au sol, utilisation de treillis pour renforcer et éviter les microfissures, adjonction d’un liquide mis à disposition par le chauffagiste pour durcir la chape.

Chape désolidarisée
La chape est posée sur un film plastique.